Qu’est-ce que la maison bioclimatique ?

La maison bioclimatique s’adapte à l’environnement pour utiliser ses ressources et optimiser la consommation d’énergie. Construire une maison bioclimatique, c’est faire le choix de réaliser des économies d’énergie sur le long terme. C’est la réponse idéale pour répondre aux enjeux écologiques et économiques actuels, pour une conception globale intelligente et durable qui minimise l’impact sur l’environnement.

Une maison écologique

La maison bioclimatique est en symbiose avec l’environnement. Écologique, elle est pensée pour réduire, voire supprimer les dépenses énergétiques. L’équation est simple : plus la maison s’intègre à l’environnement qui l’entoure, plus son impact sur l’écosystème est réduit. En premier lieu, ce sont vos dépenses énergétiques et votre économie qui en bénéficient. Pour vous donner un ordre d’idée, une maison bioclimatique consomme jusqu’à 30% de chauffage en moins qu’une maison traditionnelle. Concernant la construction, la conception bioclimatique ne génère pas de surcoût, au contraire puisque la maison est construite dans une logique d’optimisation globale.

La conception bioclimatique en quelques mots

Le bioclimatisme, c’est avant tout une question de bon sens, d’éco-logique. Un des premiers points consistera donc à privilégier une maison compacte. Du fait de sa compacité, la maison sera alors plus facile à chauffer et plus économique à la construction. Dans la conception de la maison, on va prendre en compte tous les paramètres qui sont à notre disposition et qui vont influencer les conditions de vie de la maison. Aussi, l’orientation de la maison va jouer un rôle fondamental et on va organiser la distribution des pièces en ce sens : les pièces de vie au sud, les pièces les moins fréquentées au nord. Toujours dans cette logique liée à l’orientation, on va placer les grandes ouvertures au sud, et minimiser les fenêtres côté nord afin de réduire le plus possible les déperditions thermiques. On pensera également à mettre une casquette solaire ou des arbres qui permettront de faire de l’ombre et protéger la maison du soleil l’été. Dernier point clé, on va également maximiser l’isolation et l’étanchéité à l’air afin d’éviter les pertes énergétiques.

La maison bioclimatique, une construction éco

Tous ces paramètres pris en compte dans la conception intelligente et durable de la maison bioclimatique vont permettre de faire des économies impressionnantes d’énergies. Dans une maison bioclimatique, l’isolation est tellement bien faite qu’on peut dans certains cas se passer de chauffage l’hiver, cela dépend évidemment de la région habitée et de son climat. Si on associe cela à un chauffage solaire, un poêle à bois, des panneaux photovoltaïques ou une pompe à chaleur, on parvient à une gestion du chauffage vraiment optimale, pour des économies durables. Pour l’été, la conception bioclimatique préserve la maison de la chaleur en prévoyant un système d’aération. Le puits canadien est un exemple parfait du caractère astucieux et éco-logique de la maison durable. Avec son conduit d’aération enterré sous la maison, le puits canadien permet de réguler la température pour une maison confortable en toute saison. L’hiver, l’air profite de la chaleur du sol pour se réchauffer au cours de son passage souterrain. L’été, l’air se rafraîchit sous la terre et arrive dans la maison à une température inférieure à la température extérieure. En somme, parce qu’elle est confortable, économique et écologique, la maison bioclimatique est la construction de l’avenir.