E9uhwrfkfxsgq2v5zhmc

3 façons de ranger son vélo

Un vélo bien gardé est un vélo durable ! Stocker son engin à deux roues bien là où il faut et comme il faut à savoir droit ou suspendu permet de limiter les risques de dégradation prématurés. Toutefois, ce n’est pas tout le monde qui vit dans une maison avec un garage spacieux et adapté.

Pour pallier ce manque d’espace, il existe des solutions adéquates pour vous permettre de bien ranger votre vélo sans qu’il ne soit encombrant. Ainsi, nous allons mieux vous en parler dans la suite de ce sujet.

Les accroches murales

L’accroche murale est une solution qui vous permet de gagner en espace lorsque votre maison ou votre appartement est petit. Comme premier Range velo, vous avez d’abord, le râtelier fixé au mur de façon verticale. Cet outil est amovible et vous pouvez en disposer comme vous voulez, car il permet le classement d’autres montures. En plus, lorsque votre vélo n’y est pas fixé, vous bénéficiez de 100% d’espace au sol. Ensuite, le support murallatéral qui est un dispositif qui détient un cadre parallèle au mur. Ce qui vous permet de suspendre votre bicyclette par ce dernier, il est des fois repliable.

Enfin, les crochets muraux c’est un type de suspension qui permet de classer les vélos par la roue avant. En les accrochant ainsi, vous gagnez énormément d’espace ce qui est favorable à un vélo posé au sol de façon encombrante. Par ailleurs, vous avez la possibilité avec ce genre d’accroche de ranger côte à côte beaucoup de bicyclettes avec plusieurs crochets. Vous avez donc la possibilité de positionner ceux-ci à des hauteurs contraires pour empêcher un tamponnement entre les guidons des vélos. Toutefois, ils peuvent être proches les uns des autres pour une meilleure optimisation de l’espace.

A lire également : Le vélo est-il assez couvert par l’assurance habitation ?

Les accroches au plafond

C’est une autre option de rangement du vélo. Le but étant d’optimiser l’espace manquant au sol. Toutefois, il faut se rassurer que celui-ci soit bien fixé au plafond et à une hauteur considérable, pour vous faciliter la manipulation et pour votre sécurité. Ainsi, vous pouvez opter pour des crochets dont le principe est le même que les crochets muraux. A savoir une suspension par la roue avant mais au plafond.

De plus les poulies, il est question ici de ranger votre vélo en l’attachant par une selle et par le guidon à l’aide de crochets. Ensuite, vous le faites monter facilement à travers les poulies. Ainsi, vous garantissez votre sécurité, et en même temps vous pouvez le manipuler aisément. Ce type d’équipement est très bien pour ranger son vélo dans un garage où il y a peu d’espace.

Ranger son vélo au sol

Les rangements de vélo au sol ne demandent pas d’effort au niveau de l’installation. Ils sont solides, stables et prêts à l’utilisation. C’est le cas pour le râtelier classique. Il en existe sous diverses formes pour un voire plusieurs bicyclettes. Disposé au sol, cet équipement solide a des pattes de fixation au sol pour contrer le vol et il est fait en acier avec un traitement antirouille.

En outre le pied de maintien, il est presque pareil que le râtelier. Mais il dispose d’une compatibilité plus large avec un ajustement des dimensions adapté à tous les diamètres de roues. Plus encombrant, pourtant ses constructions sont plus légères que l’outil précédent. Sa particularité est de conserver la roue arrière au-dessus du sol. Ce qui facilite la manipulation des travaux tels que le réglage de la vitesse, l’ajustement des freins, le graissage des chaînes.

A lire également : Comment choisir le porte-vélos idéal pour son garage ?

Conclusion

En grosso modo, il est possible de ranger son vélo de plusieurs façons pour un gain d’espace. A vous de choisir l’équipement qui convient à votre logement.