Cvchxyukhetp1lmedjo4 jpeg

Comment fabriquer un garage ?

La construction d’un garage est un projet qui peut sembler complexe, mais avec une bonne planification et des compétences de base en maçonnerie, il est tout à fait possible de le réaliser soi-même. 

Étudiez les étapes clés nécessaires pour construire de manière efficace et sécurisée si vous projetez de vous en occuper tout seul, et découvrez les défis courants auxquels vous pourriez être confrontés tout au long de votre chantier. 

Élaborer le plan de construction 

Commencez par décider de l’emplacement de votre garage et de ses dimensions (suivant le nombre de voitures à abriter). Pensez également au type de porte à installer, comme par exemple une porte de garage enroulable sur mesure

Réfléchissez ensuite à son agencement intérieur, notamment si vous envisagez d’y intégrer un espace de bricolage ou encore une buanderie, etc. Pour finir, vérifiez les codes du bâtiment dans votre région afin de vous assurer de respecter toutes les réglementations en matière de construction.

Obtenir les permis ou les autorisations nécessaires 

La construction d’un garage est en effet régie par certaines règles administratives, dont la déclaration de travaux pour les surfaces de moins de 20 m2. Celles qui dépassent les 20 m2 nécessitent un dossier de demande de permis de construire. 

Assurez-vous d’obtenir ces autorisations auprès des autorités locales ou de la mairie de votre région, avant de commencer la construction de votre garage.

A lire également : 5 raisons d’utiliser le bois pour la construction de votre garage 

Préparer le chantier 

Une fois que vous avez obtenu les autorisations requises, préparez le chantier de votre garage. Assurez-vous que le terrain soit nivelé et le sol compacté pour éviter tout affaissement

Vous pouvez avoir besoin de faire appel à un professionnel si cette étape nécessite un déblayage, un nivelage, la construction d’un mur de soutènement ou d’une rampe d’accès. 

Creuser les fondations 

Après avoir repéré avec un cordeau à poudre l’emplacement de votre garage, creusez les fondations avec une mini pelle sur une profondeur de 25 cm environ. C’est une étape critique de la construction, dans la mesure où elle garantit la solidité de la structure. 

Vous pouvez opter pour une dalle en béton ou des fondations en parpaings, assurez-vous seulement qu’elles soient solides et isolées pour éviter des problèmes comme des fissures.

Monter l’ossature

Une fois les fondations en place, vous pouvez vous attaquer au montage de l’ossature de votre garage. 

Vous avez le choix entre une structure en bois ou en métal. L’utilisation de poteaux en métal peut faciliter le processus de construction, tandis que le bois offre une esthétique plus chaleureuse. Suivez attentivement les plans et les schémas afin d’assembler le tout en toute sécurité.

Monter les murs et mettre une porte 

Montez les murs extérieurs en suivant les plans de construction, et installez une ou plusieurs portes de garage robustes offrant un niveau de sécurité élevé pour vos véhicules et vos biens personnels. Ajoutez également des fenêtres pour permettre d’éclairer et de chauffer à la lumière naturelle, et aérer l’intérieur de votre garage. 

A lire également : Télécommande de porte de garage Cardin : comment faire le bon choix 

Monter la toiture

Pour la toiture, privilégiez les matériaux de qualité comme les bardeaux d’asphalte ou les panneaux en métal ; vous pouvez aussi opter pour des ardoises ou des tuiles. Assurez-vous de l’isoler correctement afin de maintenir une température confortable dans votre garage, surtout si vous prévoyez de passer du temps à l’intérieur.

Installer l’électricité et la plomberie

Si vous projetez d’utiliser les lieux pour autre chose qu’un abri de voitures, vous pourriez avoir besoin de l’alimenter en électricité. Embauchez un électricien professionnel si vous n’avez pas les aptitudes requises, et installez un système de plomberie si vous avez l’intention de poser un évier ou des toilettes.

Réaliser la finition intérieure

Après avoir terminé la structure de base, concentrez-vous ensuite sur les finitions intérieures : l’isolation, l’installation de cloisons, le revêtement des murs, et l’aménagement de l’espace suivant vos besoins.

Réaliser la finition extérieure

Ajoutez les touches finales à l’extérieur de votre garage en appliquant une couche de peinture ou de revêtement extérieur afin de protéger ses murs et améliorer son esthétique. Ajoutez également des gouttières pour éloigner l’eau de pluie de ses fondations. 

Les défis courants lors de la construction d’un garage 

Certaines étapes de la construction pourront être plus difficiles à cause du manque de compétences, n’hésitez donc pas à faire appel à des professionnels qualifiés pour vous aider. 

A lire également : Comment bien choisir sa porte de garage ?

Au début de votre projet de construction de garage, établissez un budget réaliste et privilégiez des matériaux et des solutions abordables afin d’éviter les contraintes budgétaires. 

Si vous construisez pendant une période de météo instable, assurez-vous de prendre les précautions nécessaires pour protéger votre chantier des intempéries.

En planifiant minutieusement les travaux et en respectant les réglementations locales, vous pouvez réaliser vous-même, de manière efficace et durable, un garage répondant à vos besoins. Soyez donc prêt à relever des défis potentiels, mais n’hésitez pas à demander de l’aide si nécessaire.